Le Grand Magal de Touba marque le départ, en 1895, du fondateur de la confrérie mouride, Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké, en exil au Gabon, où il resta sept ans. Mais ces sept ans d’exile du Cheikh correspondent aujourd’hui aux sept dimensions du Magal de Touba qui procèdent d’une consécration que le bon Dieu a concédé au fondateur du Mouridisme.

Le 18 SAFAR procède d’un jour d’Action de Grâce ayant consacré Cheikh Ahmadou Bamba Mbacké au rang de SERVITEUR du

1 Partages
Lire la suite